Mon coin recettes

Vous ou l’un de vos proches êtes en cours de traitement ou avez été récemment traités pour un cancer. Les traitements par thérapie ciblée orale peuvent entraîner des effets indésirables (perte de goût, nausées, aphtes…) qui peuvent impacter votre équilibre alimentaire et ainsi altérer votre qualité de vie. 

Il est donc essentiel de conserver une alimentation équilibrée et des apports nutritionnels suffisants afin d’éviter la dénutrition. Ainsi nous vous proposons des recettes du quotidien, élaborées par une diététicienne et un chef, adaptées à chaque trouble pour retrouver le plaisir de manger !

Sélectionnez votre effet indésirable

L’origine de la fatigue est multifactorielle, elle peut être due à la maladie, au traitement ainsi qu’à un déséquilibre alimentaire.

Ce déséquilibre alimentaire peut être causé en partie par une perte d’appétit. Il est donc important de respecter le nombre de calories requis par jour. L’apport recommandé se situe entre 2000 et 2500 (Kcal) par jour chez l’adulte.
Une alimentation adaptée peut vous aider à diminuer la fatigue et à maintenir votre poids. Privilégiez des repas énergétiques lors d’épisodes de fatigue intense. Buvez régulièrement de l’eau au cours de la journée. Préparez des plats en avance ou des portions doubles. N’hésitez pas également à confier la préparation des repas à d’autres personnes de votre entourage. Si cette fatigue s’intensifie, rapprochez-vous de votre équipe soignante.

Retrouvez ci-dessous vos recettes adaptées !

Pour d'autres conseils, cliquez ici !

La dénutrition se caractérise par une carence en apports caloriques et protéiques. 

Elle peut être due à une perte d’appétit ou à une modification du métabolisme qui se traduit par une forte perte de masse graisseuse et de masse musculaire. Maintenir une bonne hygiène alimentaire, éviter la sédentarité, se peser régulièrement… sont essentiels.
Privilégiez une alimentation riche en protéines et en matières grasses en ajoutant des ingrédients tels que du beurre, de la crème, de l’huile, du fromage râpé, de la viande ou du jambon haché, du jaune d’œuf.
Signalez à votre équipe soignante toute perte brutale de poids. Si besoin des compléments nutritionnels et/ou une consultation avec un diététicien pourront vous être proposés.

Retrouvez ci-dessous vos recettes adaptées !

En cas de nausées et vomissements, il est important de garder une bonne hygiène alimentaire même si cela peut vous paraître difficile. Privilégiez une alimentation en petites quantités et fractionnées en 5 ou 6 repas/collations. Buvez régulièrement par petites gorgées à distance des repas. Privilégiez une alimentation à température ambiante. Supprimez les aliments ou les modes de cuisson dont l’odeur peut déclencher une nausée (choux, friture…) et éviter les aliments gras, trop sucrés ou épicés. Reposez-vous après les repas, de préférence en position assise.
Si les symptômes persistent, rapprochez-vous de votre équipe soignante.

Retrouvez ci-dessous vos recettes adaptées !

En cas de diarrhée, il est important d’éviter une déshydratation. Buvez abondamment (2 litres par jour minimum) en petites quantités répétées pour compenser la perte en sels et minéraux (bouillon de légumes, eau minéralisée, boissons sucrées, tisanes... Privilégiez les aliments légers, pauvres en fibres : riz, carottes, pommes de terre, pâtes, compote de pomme/coing… Il est préférable de limiter la nourriture épicée ainsi que les aliments laxatifs : café, boissons glacées, lait, fruits et légumes crus, des céréales complètes, les matières grasses cuites…
Si les symptômes persistent, rapprochez-vous de votre équipe soignante.

Retrouvez ci-dessous vos recettes adaptées !

Pour d'autres conseils, cliquez ici !

La constipation peut être liée à la maladie, au traitement mais également à d’autres facteurs tels que le stress, l’anxiété, le manque d’activité physique, l’alitement. Il est important de boire abondamment, de manger à des heures régulières et de ne pas sauter des repas. Préférez une alimentation riche en fibres et des aliments qui accélèrent le transit : légumes crus et cuits, céréales complètes, son, avoine, muesli, noix, fruits frais et secs (dattes, pruneaux, figues, agrumes…). Évitez certains aliments : pain blanc, riz blanc, riz rond, aliments sucrés, sodas, chocolat… Prenez également le temps d’aller aux toilettes à des horaires réguliers.
Si les symptômes persistent, rapprochez-vous de votre équipe soignante.

Retrouvez ci-dessous vos recettes adaptées !

En cas de pression artérielle élevée, quelques recommandations hygiéno-diététiques pourront vous aider :
- pratiquer une activité physique,
- arrêter le tabac,
- limiter une consommation excessive d’alcool,
- manger sainement et limiter la consommation de sel à 6 grammes par jour, ce qui équivaut à moins d’une cuillère à café, goûtez les plats avant de les resaler.
- Évitez de manger des aliments trop salés : poissons fumés, biscuits apéritifs, aliments, plats et sauces industriels, chips, charcuterie…,
- augmenter la consommation de fruits et légumes.
- préférer les eaux minérales qui ont la plus faible teneur en sodium (< 50 mg/L sachant que 1 g de sel = 400 mg de sodium)
- apprenez à regarder et comparer les étiquettes sur les emballages et choisissez les produits les moins salés.

En cas d’aggravation des symptômes d'hypertension, rapprochez-vous de votre équipe soignante.

Pour d'autres conseils, cliquez ici

Retrouvez ci-dessous vos recettes adaptées !

Le traitement peut causer une inflammation des muqueuses buccales appelée mucite. Elle peut se présenter sous forme d’ulcérations (aphtes), de brûlures au niveau de la langue ou d'un aspect blanchâtre de la langue en cas de surinfection.
Il est important de vérifier votre état buccodentaire auprès d’un dentiste qui pourra vous conseiller sur les soins à réaliser. Brossez-vous les dents avec une brosse à dents souple et un dentifrice non mentholé après chaque repas.
Il est recommandé de limiter la consommation d’aliments qui nécessitent une mastication. Fractionnez les repas et privilégiez les liquides et les aliments moelleux, mixés, froids, glacés ou tièdes, lactés.
Évitez les produits épicés (poivre, piment, curry), acides (vinaigre, moutarde, jus de fruits tels que citron, orange, raisin), certains légumes crus (tomates, fraises…) frits et/ou salés, irritants (gruyère, noix…). Buvez régulièrement et utilisez une paille lorsque c’est douloureux.
Évitez la consommation d’alcool et de produits alcoolisés.
Si les symptômes persistent, rapprochez-vous de votre équipe soignante.

Retrouvez ci-dessous vos recettes adaptées !

Le traitement ou la maladie peuvent causer des altérations du goût qui peuvent se traduire par un mauvais goût, goût métallique, amer, acide…
Brossez-vous les dents avec une brosse à dents souple et un dentifrice au goût peu prononcé après chaque repas.
Variez les aliments : salés, sucrés, mous, liquides, croquants, à température ambiante ou froide, à goût neutre (produits laitiers, fruits, salades…). N’hésitez pas également à découvrir de nouveaux goûts (voir les recettes du monde). Rehaussez le goût des plats avec des condiments, des épices, des herbes aromatiques.
Confiez la préparation des repas à d’autres personnes.

Retrouvez ci-dessous vos recettes adaptées !

Des modifications du goût et de la perception des odeurs peuvent diminuer ou couper l’appétit. Une anorexie peut s’observer au cours de la maladie.

Consommez des aliments qui stimulent l’appétit tels que les jus de fruits (en quantité limitée).
Privilégiez les bouillons, les sorbets.
Variez suffisamment l’alimentation et prenez le temps de manger et de bien mastiquer les aliments.
Favorisez les repas énergétiques sous forme de petites portions et les collations.
Faites-vous plaisir et stimulez votre appétit en soignant la présentation des plats, en relevant les saveurs avec du citron, des épices et des herbes aromatiques, en dressant une belle table.
Signalez à votre équipe soignante toute perte brutale d’appétit. Si besoin des compléments nutritionnels et/ou une consultation avec un diététicien pourront vous être proposés.

Retrouvez ci-dessous vos recettes adaptées !

  • Entrée
  • Plat
  • Collation
  • Dessert

Redirection

Vous allez être redirigé vers une page extérieure aux sites du groupe Bayer.
Bayer ne peut être tenue responsable du contenu disponible sur le site que vous allez visiter.

Retour OK