Amplio

Bien se soigner c'est aussi savoir s'appuyer sur son équipe soignante

Bien se soigner

Conserver une bonne hygiène de vie qui mixe activité physique régulière et alimentation équilibrée n’est pas toujours facile lorsqu’on est fragilisé. Pourtant, bien souvent, il s’agit d’une base qui vous aidera à vous sentir mieux dans votre corps et votre tête. La base d’une hygiène de vie saine repose sur 4 paramètres qu’il est important de surveiller, d’adapter et de corriger si nécessaire.
Quels sont-ils ?

    La pratique d’une activité physique adaptée à vos besoins et à vos capacités peut avoir de vrais effets bénéfiques sur votre santé : effets positifs sur le moral, stimulation de l’appétit, diminution du stress et de la fatigue… Les bienfaits potentiels de la pratique d’une activité physique sont nombreux ! Pourquoi ?

    Bonheur

    Parce qu’elle stimule votre production d’endorphines, les fameuses molécules du bonheur et d’évacuation du stress.

    Masse musculaire

    Parce qu’elle contribue à maintenir votre masse musculaire, ce qui permet de réduire la toxicité des traitements.

    Sommeil

    Parce qu’elle améliore la qualité de votre sommeil.

    Fatigue canapé

    Parce qu’elle réduit votre sensation de fatigue.

    Gardez en tête que nul besoin de courir un marathon pour faire du sport ! Vous pouvez tirer parti de chaque occasion du quotidien pour vous dépenser : faire le ménage, passer du temps à vous occuper de votre jardin, jouer avec vos enfants ou petits enfants, promener votre chien ou même monter vos escaliers…

     

    Et si votre motivation va encore plus loin, voici quelques exemples d’exercices de gymnastique douce que vous pouvez pratiquer chez vous ou en extérieur, selon votre état de forme.

    Quel que soit le contexte, le moment de la journée, au cours et en dehors des repas, pendant ou après une activité physique, il est essentiel de bien vous hydrater. Voici quelques conseils à instaurer au quotidien :

    Buvez

    Buvez régulièrement.

    Manque d'eau

    Pour être sûr(e) de ne pas manquer d’eau, vous pouvez par exemple mettre en place des rituels, et/ou emporter avec vous des réserves d’eau (sous forme de gourde ou de petite bouteille facile à transporter).

    Signes

    Sachez reconnaître les signes de déshydratation, notamment en cas de diarrhée ou de vomissements : bouche sèche, fatigue, maux de tête, fièvre.

    La survenue d’un cancer et les traitements qui l’accompagnent peuvent perturber votre alimentation de différentes façons. Cependant, il est essentiel que vous continuiez à bien vous alimenter pour avoir de l’énergie. Voici quelques astuces susceptibles de vous aider à mieux vivre avec ces désagréments, pour que manger soit toujours un plaisir !

    Gout

    En cas de perte de goût

    • Relevez les saveurs avec du citron et des herbes aromatiques, sans nécessairement sucrer ou saler davantage.
    • Privilégiez une alimentation ni trop chaude, ni trop froide.
    • Supprimez les aliments ou les modes de cuisson dont l’odeur peut déclencher des nausées (choux, friture…).
    • Si besoin, vous pouvez aussi augmenter l’onctuosité de vos préparations culinaires.

    Appetit

    En cas de perte de l’appétit

    • Consommez des aliments qui stimulent l’appétit tels que les jus de fruits (en quantité limitée).
    • Privilégiez les bouillons et les sorbets.
    • Variez votre alimentation.
    • Prenez le temps de manger et de bien mastiquer les aliments.
    • Favorisez les repas énergétiques.

    En cas de survenue de troubles particulièrement dérangeants, parlez-en à votre équipe soignante. Si besoin, des compléments nutritionnels et/ou une consultation avec un diététicien pourront vous être proposés.

    La variation de votre poids peut être un signe d’alerte, surtout si elle est rapide. C’est pourquoi il est conseillé de régulièrement surveiller votre poids et d’alerter votre équipe soignante en cas de variation anormale.

    Poids

    • Pesez-vous une fois par semaine en temps normal, plus fréquemment en cas de déshydratation (diarrhée, vomissements).

    Evolution

    • Notez l’évolution de votre poids sur un calendrier ou un carnet de suivi qui pourra vous être fourni par votre équipe soignante.

    Alimentation

    • Essayez d’avoir une alimentation variée, équilibrée, en quantité suffisante : ni trop, ni trop peu !

    Sauter repas

    • Évitez de sauter des repas (mangez en moyenne 4 fois par jour).

    En cas de besoin, n’hésitez pas à en parler à votre équipe soignante, elle pourra vous orienter vers un diététicien si nécessaire.